Comment je travaille ?

Il n'est pas toujours facile de venir parler de ses difficultés à une personne inconnue.


La première consultation vous permet ainsi de voir si vous vous sentez à l'aise avec moi et si vous êtes prêt à débuter un travail thérapeutique. Il n'est bien sûr pas obligatoire de poursuivre après le premier entretien,

parfois on ne souhaite pas continuer, parfois on trouve cela suffisant,

parfois on préférera trouver un autre professionnel ou une autre approche.


Les premiers RDV sont un moyen d'évaluer ensemble vos difficultés et vos attentes. Cette phase importante nous permet de définir des objectifs communs réalistes et de présenter les moyens à ma disposition pour vous accompagner au mieux.

C'est également une préparation à la phase active de thérapie et à l'engagement thérapeutique nécessaire (fréquence des rdv, tâches à domicile...).


Une psychothérapie nécessite des RDV réguliers, généralement hebdomadaires, parfois bimensuels.


Chaque personne étant unique et évoluant dans un contexte particulier, il est compliqué de définir le nombre de consultations nécessaires pour atteindre vos objectifs.

La durée d'une thérapie est donc très variable, et est fonction de la stabilité de votre contexte actuel

et de vos ressources,

de votre capacité à être actif et investi dans la thérapie,

de la récurrence, de l'importance et de l'ancienneté de vos difficultés et de vos traumatismes,

ainsi que de votre capacité à les affronter, mais aussi de votre motivation.

En revanche, grâce à la définition d'objectifs accessibles,

après un certain délai de thérapie,

les difficultés sont réévaluées ensemble, régulièrement, parfois au moyen d'outils objectifs (test, échelles...).

DSC01435_edited_edited.jpg
 

Phase active de la thérapie

J'utilise différentes méthodes et techniques thérapeutiques axées soit :


  • sur la stabilisation et le mieux être dans le présent : travail sur votre motivation au changement, relaxation, pleine conscience, psychologie positive, exposition aux situations redoutées, affirmation de soi...

  • sur les blocages, les croyances dysfonctionnelles, les traumatismes : digérer et réparer en imagerie ce qui n'aurait pas dû être, apprendre à se donner ce qu'on aurait dû avoir et qu'on n'a pas reçu (techniques émotionnelles en TCC, thérapie des schémas, et EMDR : imagerie, réécriture des moments difficiles de vie, phase de retraitement en EMDR...)